Programme LIFE

Les structures cérébrales

Cette page est consacrée à la découverte des différentes structures cérébrales impliquées dans les processus décisionnels et cognitifs. Comprendre comment les différentes structures interagissent permet déjà d'appréhender de façon plus efficace nos modes de fonctionnement, en particulier sous pression, et de définir des contres mesures efficaces.

Nous allons commencer par un schéma explicatif de la prise en compte des stimulus par notre système cérébral, suivi de plusieurs premières images d'organisation anatomique cérébrale, avant de développer le rôle de chaque structure :

Systeme traitement stimulus
33025489.jpeg

Copyright : decade3D-123RF

Limbic system.png
Cerveau circuit peur.jpg
NS experience emotionnelle.jpg

 

LE THALAMUS

Lorsqu'un stimulus est capté par l'un de nos sens, les informations sont acheminées rapidement vers le thalamus sensoriel (sauf pour les odeurs, qui disposent d'une voie courte vers l'amygdale). Le thalamus est une structure paire, symétrique, qui font partie du diencéphale (l'ensemble des substances grises). Il sert principalement d'interface entre les arrivées sensorielles et les retours moteurs. Il est composé de nombreux noyaux qui ont toutes une spécificité particulière. Son but principal va être de filtrer les informations arrivant de la périphérie (les stimulus sensoriels), et de gérer les cycles veille/sommeil. Dans les phases de sommeil, il est impliqué dans les processus de consolidation mnésique.

LE CORTEX SENSORIEL PRIMAIRE

Une fois que le thlalamus a pris en compte l'information, il va, via une voie dite longue, transmettre ces informations vers les aires du cortex sensoriel primaire.

Ces aires sont spécialisées chacune dans le traitement d'une source d'information :

  • le cortex somato-sensoriel, ou circonvolution pariétale ascendante, se situe dans le gyrus post-central. Il traite les informations tactiles et proprioceptives venant des côtés control-latéraux. Comme nous l'avon vu, il reçoit ses informations des noyaux thalamiques ventraux postérieurs.

  • le cortex visuel, qui représente 20 à 25% du volume global du cortex humain. Il intègre les informations visuelles provenant du corps genou latéral du thalamus, lui-même captant les informations venant de la rétine de l'oeil. Un deuxième type d'aires visuelles va donner la cartographie globale du champs visuel, vous permettant une représentation dans l'espace des objets (et personnes) qui vous entourent.

  • le cortex auditif, situé dans la partie supérieure du lobe temporal, intègre les données venant du corps genouillé médial du thalamus

  • le cortex olfactif, aussi appelé cortex piriforme, qui a la particularité d'être situé au contact direct de l'amygdale et d'entretenir des connexions étroites avec cette dernière.

Voici une représentation venant de l'Atlas des Juniors, Le cerveau, Éditions 2005 :

les aires fonctionnelles et le système lymbique bis.jpg

 

LE CORTEX SENSORIEL ASSOCIATIF

Ces régions du cerveau sont spécialisées dans les opérations complexes de traitement de l'information des données récupérées par les aires des cortex sensoriels. Elles reçoivent en conséquence des afférences issues de tous les cortex sensoriels primaires, auditifs, kinesthésiques et visuels. Le cortex sensoriel associatif va nous permettre de "générer" notre perception du monde, d’intégrer toutes les informations pour essayer d'en tirer un concept valable et cohérent. Il nous permet de générer un certain degré de compréhension personnelle des événements, interprétées au travers de nos sensations, qu'il confronte avec notre vécu, nos expériences passées, nos filtres cognitifs, nos valeurs et notre connaissance de notre soi. Il est fortement connecté au système limbique dans son ensemble puisqu'il existe une interdépendance entre les perceptions générées par le cortex sensoriel associatif et les sensations, émotions et sentiments qui résultent et qui entretiennent ces perceptions.

association_cortex.jpg

 

L'HIPPOCAMPE

Une des zones majeures de notre capacité de mémorisation et de raisonnement d'être humain, l'hippocampe fait partie du système limbique et se situe dans le télencéphale. Elle fait partie des zones à connaitre de votre cerveau, car elle est une des structures les plus importantes de votre cognition. Il se situe sous la surface du cortex, dans le lobe temporal médian, et c'est une structure paire, vous en avez une de chaque côté, qui sont reliées par la commissure hippocampique du corps calleux. L'hippocampe intervient dans de nombreux processus cognitifs, parmi lesquels :

20394021.webp

Copyright : decade3D-123RF